Quels sont les avantages d’adhérer à un régime d’assurance maladie complémentaire ?

240

L’assurance maladie complémentaire appelée parfois complémentaire santé est un dispositif qui sert de complément à la sécurité sociale. En effet, il s’agit d’une assurance santé qui permet de couvrir les risques non couverts par la sécurité sociale. Souscrire à une telle assurance est d’une très grande importance car ses avantages sont multiples. Quels sont les avantages d’adhérer à un régime d’assurance maladie complémentaire ? Retrouvez dans la suite de cet article des éléments de réponse.

Assurance maladie complémentaire : Quels sont les avantages ?

Plusieurs sont les avantages dont bénéficie toute personne qui adhère à un régime d’assurance maladie complémentaire. D’une façon générale, elle permet de couvrir partiellement ou totalement les charges qui reviennent à ses adhérents en ce qui concerne les soins sanitaires. Ainsi, les risques que couvre partiellement ou délaisse carrément la sécurité sociale, une assurance maladie complémentaire s’en charge. De ce fait, les adhérents à un régime d’assurance complémentaire peuvent jouir :

Lire également : Les objets publicitaires les plus utilisés

Du reste à charge du patient

Le reste à charge du patient n’est rien d’autre que la partie des frais de santé qui est non remboursable par la sécurité sociale. C’est l’exemple de la participation forfaitaire, le ticket modérateur, les dépassements horaires, etc. Les adhérents à un régime d’assurance maladie complémentaire sont susceptibles de bénéficier d’un allègement considérable de leur reste à charge.

D’un remboursement des frais d’optique

L’optique fait partie des branches sanitaires les plus délaissées par la sécurité sociale. En effet, cette institution n’offre pas d’excellentes garanties dans l’optique. Ce problème trouve aussi sa source dans le fait que les verres surtout ceux qui sont complexes coûtent chers. Et même, quand la sécurité sociale rembourse une partie des frais, le reste à la charge du patient est vraiment pesant.

A lire également : Pourquoi le serveur NAS est-il un avantage pour votre entreprise ?

Les adhérents à un régime d’assurance maladie complémentaire ne peuvent subir ce manque de couverture de la sécurité sociale. Pour être clair, les compagnies d’assurance maladie complémentaire ont très souvent un réseau de partenaires spécialisés dans l’optique. Ce qui leur permet de réduire considérablement le prix des verres. Aussi, vous aurez à bénéficier d’un allègement du reste à charge. De plus, vous n’aurez même pas besoin de supporter totalement le reste à charge et attendre plus tard un remboursement. Car ces compagnies s’assurent de verser directement le remboursement à leurs partenaires.

D’un remboursement des frais de prothèse audio

Les adhérents à un régime d’assurance maladie complémentaire jouissent d’un remboursement total en ce qui concerne l’acquisition des prothèses auditives de la classe 1. De même, pour les prothèses auditives de la classe 2, ils bénéficient d’un remboursement. Mais cette fois-ci, ce dernier est partiel.

D’un remboursement des frais dentaires

Le remboursement des frais dentaires est l’un des plus grands avantages qu’offre un régime d’assurance maladie complémentaire à ses adhérents. Comme vous le savez peut-être déjà, les soins dentaires sont vraiment coûteux. Surtout lorsqu’il s’agit d’un implant, de la pose d’une couronne ou toute opération nécessitant une chirurgie dentaire, vous aurez à supporter d’importantes charges. Mais une assurance maladie complémentaire contribue à alléger ses frais.

Comment se faire rembourser par une assurance maladie complémentaire ?

Pour se faire rembourser en cas d’une dépense couverte par votre assurance maladie complémentaire, vous n’aurez pas grand-chose à faire. En effet, le processus de remboursement a été totalement simplifié depuis la naissance de la liaison NOEMIE. Cette dernière permet à votre assurance maladie de transmettre les données nécessaires à votre compagnie d’assurance maladie complémentaire. Ce qui donne droit aux adhérents d’obtenir des remboursements automatiques dans la majorité des cas.

Cependant, il faut noter que pour obtenir un remboursement optimal, il est obligatoire que vous respectiez pour vos soins « Le parcours de soins coordonnés ». Ce dispositif préconise que tout assuré social de plus de 16 ans ait un médecin traitant. Ce dernier a pour rôle de suivre la santé de son patient et l’orienter vers d’autres spécialistes s’il le faut. Ainsi, si vous consultez un professionnel de santé sans l’avis de votre médecin traitant, vous risquez une réduction du taux de remboursement. Toutefois, la loi donne le droit de consulter certains professionnels (les psychiatres, les gynécologues, les dentistes, les ophtalmologues, etc.) sans prendre par son médecin traitant.