Slack : logiciel de productivité entreprise collaboratif

16

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Slack, cet outil collaboratif qui se donne pour mission de faciliter les échanges au sein des équipes professionnelles. Nous vous livrons ici les avantages et les inconvénients liés à l’utilisation de Slack, ainsi que des informations essentielles pour mieux appréhender cet outil.

Pourquoi utiliser Slack : les avantages

Pourquoi utiliser Slack ? Ce logiciel, selon la marque, peut augmenter la productivité en entreprise grâce à ses fonctionnalités assez révolutionnaires. Si vous cherchez toutes les bonnes raisons de vous mettre à utiliser Slack, bienvenue : vous êtes au bon endroit !

A découvrir également : Comment calculer le nombre d'action d'une entreprise ?

Faciliter les échanges et communiquer clairement

L’objectif premier de Slack est de faciliter la vie au bureau et tous les échanges entre les diverses équipes de l’entreprise. Utiliser Slack, cela signifie avoir accès à une messagerie instantanée intégrée, mais aussi à des fonctions d’archivage et de recherche.

Slack permet aussi d’effectuer des appels d’équipe sans passer par une plateforme tierce. La motivation des équipes s’en ressent : l’outil est d’ailleurs réputé renforcer la fluidité de la cohésion, y compris en télétravail. Si la mobilité en équipe est un point-clé qui vous parle, alors vous aimerez sans doute Slack.

A lire également : Quels sont les indicateurs du bilan social ?

Centraliser les données liées à un projet

En d’autres termes, Slack permet de mieux s’organiser au travail, et donc de renforcer la productivité. Les projets et tous les échanges et fichiers le concernant sont centralisés : la fluidité semble au rendez-vous, pour une meilleure coordination globale.

Tous les acteurs d’un projet se retrouvent sur des canaux communs et ont un accès ultra simplifié et intuitif aux données. La plateforme Slack est en quelque sorte un pool d’informations essentiel qui permet de contrecarrer la dispersion des informations. Temps optimisé et agilité au sein de l’équipe… Tester Slack, c’est un peu l’adopter.

Les inconvénients de Slack

La plateforme Slack est-elle si révolutionnaire que cela ? Rassurez-vous, nous vous avons tout de même trouvé quelques points négatifs !

Le risque de se disperser

L’inconvénient le plus significatif, à nos yeux, réside dans la multiplication des channels de conversation, et donc, des potentielles notifications de messages.

Cet outil a été pensé avant tout pour faciliter la vie aux collaborateurs d’une entreprise. Cela exige toutefois une certaine discipline : se perdre dans les channels et les messages des uns et des autres peut en réalité devenir contre-productif.

Cet argument est à prendre en compte, sauf si bien sûr chaque collaborateur se responsabilise et utilise la plateforme de manière sensée, en dirigeant son attention et sa concentration de manière pleinement consciente, sur les sujets essentiels.

Organiser les conversations par thématiques

L’un des autres inconvénients que nous avons pu relever est en outre l’impossibilité, à l’heure actuelle en tout cas, de classifier et de bien organiser les conversations en dehors des channels.

Une bonne maîtrise de l’outil, qui reste avant tout très intuitif, est donc essentielle. Là encore, cela se fait pas à pas et ces inconvénients ne sont pas rédhibitoires pour autant.

Mais qu’en disent les utilisateurs, au juste ? Slack convient-il à la majorité ?

Slack : quels sont les avis utilisateurs ?

Sur la Toile, les avis restent partagés sur l’outil, avec toutefois une nette évidence du côté des avantages. Les côtés appréciables mis en avant sont entre autres :

  • La « facilité de prise en main »
  • Un outil qui « a tout d’une application de messagerie instantanée en temps réel »
  • La possibilité de « gérer un pourcentage élevé de tâches en un seul endroit »
  • « Aucune panne »
  • « Customisable facilement »
  • « Fonctionne aussi bien en natif qu’en version Web »
  • « Un outil puissant », « facile et amusant à utiliser »
  • On note toutefois des avis concernant un « prix un peu cher par rapport aux autres » [outils, NDLR]
  • De « nombreuses possibilités de plugins »
  • « Parfait également pour les développeurs »

Tarif : Slack, combien ça coûte ?

Côté tarif, Slack est proposé aux tarifs suivants :

  • Version gratuite : accès aux 10 000 messages les plus récents, appels audio + vidéo, etc.
  • Version Pro : 6,25 €/mois
  • Version Business+ : 11,75 €/mois
  • Version Enterprise Grid : devis adapté aux besoins

Vous n’avez plus qu’à vous faire vous-même votre avis en testant Slack !