Quelle assurance choisir pour un travailleur indépendant ?

1478

L’indépendant est en grande partie livré à lui-même. Même si en déclarant régulièrement ces revenus il bénéficie de quelques avantages, cela n’est toujours pas suffisant. Afin de s’assurer un bon niveau de vie, ce dernier doit prendre plusieurs précautions comme disposer de certaines assurances. Ce sont des contrats qui vous protégeront non seulement dans le cadre de votre travail, mais qui seront également utiles en cas de maladies, de pertes d’emplois, de baisses de chiffres d’affaires, etc.

Assurance responsabilité civile professionnelle : la plus importante des assurances

L’Assurance responsabilité civile professionnelle, en abrégé assurance RCP est un contrat quasiment obligatoire pour les indépendants. En effet, toute personne qui exerce une activité réglementée doit souscrire à une telle assurance. S’il s’avère que votre activité n’est pas encore réglementée, il est toujours conseillé de prendre une Assurance RC Pro. Grâce à cette assurance, vous serez protégée en cas de dommage physique, matériel ou immatériel. Les dommages physiques sont toutes les détériorations corporelles dont vous pourriez être victimes. En ce qui concerne les dommages matériels, ils concernent tous vos équipements de travail (machine, véhicule, ordinateur, etc.). Quant aux dommages immatériels, elles sont relatives aux problèmes de chiffre d’affaires, de livraison, etc.

A voir aussi : Contrôler et améliorer la qualité des livraisons e-commerce

Il permet également de couvrir les dommages dont est victime un fournisseur ou un client lorsque votre responsabilité est établie. Pour que votre assurance soit valide, l’incident doit avoir lieu dans le cadre de votre travail. Tout dégât qui survient hors de ce cadre n’est pas couvert par l’assurance.

Autres assurances pour indépendants

Il existe une panoplie d’assurances auxquelles un indépendant peut souscrire. Dans le cas de certaines activités, des assurances spécifiques peuvent être nécessaires. La portée et la couverture offerte seront fonction du contrat d’assurance. Vous aurez le choix entre plusieurs formules, veuillez surtout aux clauses d’exclusions pour éviter plus tard les litiges.

A voir aussi : Logistique d'entreprise : 6 raisons de bien préparer les commandes dans les entrepôts  

L’assurance accidents du travail

S’il arrive que vous embauchiez de la main-d’œuvre supplémentaire dans l’accomplissement de certaines tâches, cette assurance est indispensable. C’est elle qui vous permettra de prendre en charge les employés lorsque ces derniers sont victimes d’accident de travail dans le cadre d’une activité vous concernant. Il sert aussi à couvrir les dégâts qui peuvent survenir lors du trajet entre la maison et le lieu de travail.

La responsabilité civile auto

Si vous avez une voiture, même hors du cadre du travail, vous devez avoir une assurance auto. C’est aussi le cas lorsque le véhicule est consacré à un usage professionnel. Il permettra de couvrir les dommages sur le véhicule, sur les victimes et probablement sur le conducteur en cas de sinistre.

L’assurance hospitalisation

Cette assurance n’est pas forcément rattachée au cadre de votre travail. Elle aide à couvrir plusieurs frais ayant rapport avec les soins médicaux. Il peut s’agir des frais pour une consultation, les frais pour l’achat de médicaments, les frais d’hospitalisation, les frais d’opération, etc. Généralement, l’accompagnement de la mutuelle n’est pas suffisant. Une assurance maladie complémentaire est donc nécessaire.

L’assurance revenu garantie

Contrairement aux salariés, les indépendants n’ont pas une retraite garantie. Ils devront compter en partie sur eux-mêmes. Pour éviter de se retrouver dans de mauvaises conditions, on vous conseille une assurance revenu garantie. Ainsi, vous aurez un revenu de plus pour compléter les probables mensualités que le gouvernement vous accordera si vous avez régulièrement déclaré votre activité.

L’assurance multirisque

Elle est plus relative à ceux qui travaillent en groupe depuis la maison. Il s’agit généralement de freelance qui transforme un appartement en lieu de travail. Certains peuvent y être logés alors que d’autres non. Dans ce cas de figure, en optant pour une assurance multirisque, vous vous protégez en cas de sinistre et vous protégez les biens, de même que le bâtiment.

L’assurance chômage

Les indépendants n’ont pas de CDI ou de CDD. Leurs revenus ou plutôt leurs travaux dépendant des clients. Or, un indépendant peut ne plus avoir de client pour un certain temps. Dans ce cas, l’assurance permettra de percevoir un revenu au cours de ces périodes où l’on pourrait vous désigner comme chômeur. Les mensualités sont proportionnelles à ce que vous gagnez normalement dans votre vie active, mais jamais égale.

La protection juridique pour faire face aux litiges professionnels

En plus des différentes assurances qui couvrent les risques encourus par un travailleur indépendant, pensez à bien souscrire à une assurance protection juridique. Cette dernière permet d’être accompagné par un avocat en cas de litige professionnel. Elle peut intervenir pour plusieurs domaines chacun liés aux tâches que vous accomplissez au quotidien.

L’avantage principal offert par cette assurance réside dans le fait qu’elle prendra en charge tous vos frais juridiques. Vous serez donc assisté et conseillé gratuitement sur la meilleure manière d’aborder votre dossier. Elle se chargera aussi du règlement des éventuels honoraires d’un expert ou d’un huissier convoqué pendant le procès.

De même, si vous êtes plaignant dans un litige professionnel, cette assurance ne fera pas exception en ce qui concerne les dépenses liées au processus judiciaire (frais de justice). Toutefois, pensez à bien souligner que l’étendue de la prise en charge varie selon les contrats proposés et choisis.

Les activités menées par les travailleurs indépendants peuvent souvent donner lieu à des conflits avec leurs clients ou même avec leur administration fiscale. Dans ces situations délicates où le droit joue un rôle prépondérant, faire appel à un spécialiste est quasi-obligatoire pour défendre ses intérêts et garantir une issue favorable.

À cet effet, l’assurance protection juridique offre une aide précieuse aux professionnels pour éviter de perdre un procès ou d’avoir à payer des frais juridiques exorbitants.

Dans la plupart des cas, le travailleur indépendant est équipé d’un contrat de travail spécifique ou même parfois sans aucun contrat. Les risques liés aux litiges professionnels sont importants et leur gestion s’avère complexe sans l’accompagnement adéquat. L’assurance protection juridique sera donc votre meilleure alliée pour vous garantir une défense optimale en cas de conflit professionnel avec vos partenaires commerciaux ou vos clients.

L’assurance santé et prévoyance pour protéger sa santé et sa famille

En tant que travailleur indépendant, l’assurance santé et prévoyance est essentielle pour protéger votre santé et celle de votre famille. Les risques d’un arrêt maladie prolongé ou d’une invalidité sont plus grands qu’en entreprise classique où un congé maladie peut être pris en compte par l’employeur.

Pour pallier ce manque de garantie, plusieurs solutions s’offrent à vous afin de bénéficier d’une protection sociale adéquate.

La première solution consiste à souscrire une assurance individuelle qui permettra une prise en charge des frais médicaux en cas de maladie ou d’accident. Cela vous évitera les désagréments liés aux soins qui peuvent rapidement engendrer des coûts exorbitants. Cette assurance permet aussi une couverture lorsqu’un membre de la famille tombe gravement malade.

Toutefois, il faut souligner que le coût dépendra du niveau choisi ainsi que des antécédents médicaux du professionnel freelance. Il sera donc nécessaire de bien étudier les différentes offres proposées afin d’opter pour la meilleure formule adaptée à votre situation personnelle.

La seconde solution est la mise en place d’une mutuelle collective négociée avec vos collègues professionnels (dans le cadre d’une association, par exemple) ou encore avec certains organismes spécialisés dans ce domaine tels que les unions professionnelles ou les syndicats représentatifs. L’avantage majeur réside dans le fait qu’elle offre souvent des tarifs attractifs grâce au nombre élevé d’adhérents. Cela permet aussi de sécuriser davantage sa situation professionnelle et personnelle en cas d’arrêt maladie, de décès ou tout autre événement tragique.

Il faut bien étudier toutes les différentes offres proposées afin d’opter pour la meilleure solution adaptée à ses besoins personnels et professionnels. En se protégeant ainsi, on peut exercer son activité sereinement sans avoir à craindre les éventuels problèmes liés au manque d’une couverture sociale suffisante.