TVA sur encaissement : les bases comptable

135
TVA sur encaissement : les bases comptable

Vous êtes autoentrepreneurs ou comptable en devenir. Vous souhaitez connaître davantage des bases en comptabilité pour réussir votre activité ou pour réussir dans votre futur emploi. Aujourd’hui, on s’intéresse à la TVA sur encaissement. 

La TVA sur encaissement

Une des bases importantes en gestion de compatibilité est d’apprendre à dompter la TVA et surtout savoir ce qu’est une TVA sur encaissement et comment cela fonctionne. Nous allons en apprendre davantage sur la TVA des encaissements.

A découvrir également : Pourquoi investir dans une jeune entreprise ?

Qu’est-ce que c’est que la TVA par rapport aux encaissements ?

La TVA sur encaissement est une déclaration de TVA basée sur les encaissements de votre entreprise. Lorsque vous allez faire la déclaration de celle-ci, cela doit considérer chaque règlement effectué par les clients de l’entreprise et dont l’entreprise leur a vendu une prestation. Ces clients doivent payer la TVA qui est une taxe. Ils ne sont pas exempts.

Vous le savez sans doute déjà, mais pour rappel, la TVA est un impôt indirect, car la part de TVA est ensuite reversée à l’État par l’entreprise.  Dans ce cas, pour calculer le chiffre d’affaires déclaré par l’entreprise, déduisez cette TVA.

A voir aussi : Quel CFE pour les Auto-entrepreneurs ?

Il faut savoir qu’il existe deux sortes de TVA :

  • La TVA sur encaissements, celle que nous venons de voir précédemment.
  • La TVA sur les débits qui se fait par rapport aux facturations.

Comment ça marche ?

La TVA sur encaissement doit être collectée par une entreprise, directement auprès de ses clients. Les personnes qui doivent payer cette TVA sont les prestataires de services.

La TVA sur encaissement est considérée comme plus avantageuse que la TVA sur les débits. En effet, son fonctionnement évite à l’entreprise d’avoir un certain décalage dans sa trésorerie. D’après les bases en comptabilité, cette TVA doit immédiatement être versée à l’État quand le client de l’entreprise a payé.

L’entreprise est dans ce cas : un intermédiaire. Effectivement, son rôle est de collecter l’impôt grâce à cette TVA, puis de le verser à l’État. L’entreprise encaisse le chiffre d’affaires qui est donc hors taxe, sans compter la TVA.

Mais, pourquoi un prestataire de services est-il assujetti à cette TVA ? Simplement, car celui-ci n’a pas de stock à gérer ainsi, il ne fait pas beaucoup d’achats. Alors, le montant de la TVA déductible est souvent faible. Cette TVA par rapport aux encaissements doit par conséquent être réglée par celui-ci.

En comptabilité, pour l’entreprise qui collecte et fait la déclaration de la TVA sur encaissement, c’est plus fiable pour sa trésorerie qui ne sera pas directement affectée.

Les bases en comptabilité : déclarer la TVA

Vous vous formez dans la comptabilité, il est ainsi important de savoir que la TVA doit être déclarée. 

La TVA déductible

La déduction de la TVA intervient grâce à la TVA déductible. Elle provient des dépenses faites par l’entreprise et affectées par la TVA. La TVA déductible permet donc de réduire le montant à payer à la fin, car il est déduit automatiquement.

Le crédit de TVA

En formation de comptabilité, vous devez comprendre le rôle du crédit de TVA. Ce crédit de TVA tend à intervenir quand le montant de la TVA collectée est inférieur à la somme de la TVA déductible. Lorsque l’on parle de TVA sur encaissement, le crédit de TVA est très fréquent. En effet, les entreprises soumises à la TVA sur les débits sont plus concernés par le crédit de TVA.

TVA sur encaissement : les bases comptable

La déclaration de la TVA

La déclaration de la TVA se fait via le service en ligne d’impôts. En comptabilité, il est primordial de déclarer le montant du chiffre d’affaires par rapport au taux de TVA. Il faut bien indiquer le montant de la TVA.

Pour faire la déclaration de TVA, l’expert en comptabilité de l’entreprise : le comptable est présent. C’est son travail. Une personne qui a suivi une formation bien précise sur le taux de TVA et la TVA sur encaissement. Il connaît toutes les bases pour tenir correctement les comptes de l’entreprise. Il existe également des cabinets d’experts-comptables qui peuvent se charger de tenir les comptes convenablement. Ce sont des experts.

Pour terminer, il est important de connaître les risques quant au retard de déclaration de TVA. La déclaration de la TVA est un devoir à ne pas négliger de la part des entreprises. En effet, si la TVA n’est pas déclarée dans le délai prévu à cet effet, un taux de 5 % du montant de la taxe sera ajouté en cas de retard.

Peut-être que le fonctionnement d’une facture vous semble déjà complexe. Ces histoires de TVA collectée ou non, TVA sur encaissement, etc sont difficiles à comprendre pour vous. Cela est normal, pour être incollable en comptabilité, il faut bénéficier d’une formation poussée et de plusieurs années de pratique. Pour tenir convenablement les comptes de votre entreprise et gérer chaque facture, il est certainement plus sage de faire intervenir un cabinet d’experts comptable qui a suivi une formation. Ils s’occuperont parfaitement de cette partie de gestion de votre entreprise qui demande une certaine rigueur.