Entreprise : comment choisir votre avocat en droit des affaires ?

156

Le droit des affaires est une branche du droit qui englobe l’ensemble des règles juridiques relatives aux activités des entreprises. Elle couvre le droit des contrats, le droit des sociétés, le droit fiscal, le droit des baux commerciaux, le droit de la consommation, etc. Pour une entreprise, il est important de se faire assister par un avocat spécialisé en droit des affaires durant l’exercice de ses activités. Mais comment choisir son avocat d’affaires ? La réponse dans les lignes qui suivent. 

Tenir compte des besoins de l’entreprise

Pour choisir un avocat en droit des affaires, une entreprise doit tenir compte de ses problématiques actuelles. En effet, elle risque de ne tirer aucun profit d’un professionnel dont le savoir-faire ne correspond pas à ses besoins. De ce fait, il reste important que l’entreprise se renseigne sur les différentes prestations de l’avocat ciblé. En fonction de ses problèmes, l’entreprise peut avoir besoin de :

A découvrir également : C'est quoi le statut juridique d'une entreprise ?

  • Conseils juridiques concernant une situation bien précise ;
  • Une assistance pour la négociation et l’analyse de contrats ;
  • Une représentation devant les cours et tribunaux en cas de contentieux ;
  • Une assistance pour la rédaction d’actes ou la révision de statuts ;
  • Etc.

Une fois que les vrais besoins ont été déterminés, l’entreprise pourra se tourner vers un avocat convenable. Rendez-vous sur https://42avocats.fr/ pour trouver un bon avocat d’affaires en conseil et contentieux.

Se renseigner sur les qualifications de l’avocat

Après avoir scruté les prestations de l’avocat, l’entreprise doit maintenant se renseigner sur ses qualifications. Autrement dit, l’avocat ciblé a-t-il les compétences requises pour exécuter lesdites prestations ? Pour le savoir, il faudra vérifier son parcours académique. En effet, on ne devient pas avocat d’affaires du jour au lendemain.

A lire en complément : Comment changer statuts SAS ?

Un bon avocat d’affaires doit avoir au minimum un master II (bac+5) en droit (droit des sociétés, droit commercial, droit des contrats…) et le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA). Ce n’est qu’avec ces acquis qu’un avocat est supposé avoir les compétences nécessaires pour accompagner une entreprise. Mais cela ne suffit pas encore, car l’expérience entre également en jeu.  

Vérifier les années d’expérience de l’avocat et les honoraires

Dans l’intérêt de l’entreprise, il est essentiel que l’avocat en droit des affaires choisi soit expérimenté. En effet, plus il est expérimenté et plus l’on est sûr qu’il a traité assez de dossiers. Ainsi, les chances pour qu’il ait connu un cas similaire à celui de l’entreprise seront assez fortes ; ce qui rendra sa résolution plus simple. Pour cela, on recommande de viser les avocats ayant au minimum cinq années de pratique.

Il faut aussi noter que de nombreuses années d’expérience rassurent quant aux relations de l’avocat avec ses pairs et autres praticiens du droit. Cela peut accélérer le dénouement d’un dossier.        

Pour finir : les honoraires. En tant qu’entreprise, il faut choisir un avocat dont les rétributions n’outrepasseront pas le budget prévu à cet effet.  

Avocat d’affaires : individuel ou cabinet d’associés ?

Alors, faut-il opter pour un avocat d’affaires qui exerce seul ou pour un gros cabinet disposant de nombreux avocats ? En fait, tout dépend du type d’entreprise, de la taille et de l’importance du dossier ; mais aussi du budget. Pour une PME qui vient de s’installer, un petit cabinet tenu par un avocat et un collaborateur devrait faire l’affaire. Mais pour de grosses boîtes ayant un gros chiffre d’affaires, la sollicitation d’un grand cabinet est nécessaire. Les dossiers traités sont plus volumineux, plus chronophages et nécessitent très souvent une expertise pluridisciplinaire.