Quelle est le salaire d’un comptable ?

1925

En France, le poste de comptable connaît une augmentation satisfaisante de sa rémunération. Cette situation est liée à la pénurie de diplômés en comptabilité. Cependant, le niveau de salaire varie en fonction de la formation, de l’expérience de travail et du lieu d’exercice. L’ensemble de ces critères permet de déterminer le salaire des comptables.

Quel est le salaire d’un comptable de haut niveau d’études ?

En France, il est possible de devenir comptable sans diplôme mais avec une expérience professionnelle réussie de plusieurs années. Toutefois, afin de bénéficier d’une rémunération importante, il est préférable de posséder un diplôme tel qu’un BTS en comptabilité.

A découvrir également : Assurance professionnelle bmacif : les démarches à suivre pour être bien protégé

Le salaire annuel d’un comptable pour débutants est d’environ 20 000 euros.

A découvrir également : Le choix des meilleures imprimantes professionnelles pour plans et dessins techniques

Avec ce diplôme, un comptable sans expérience peut gagner entre 26 000 et 30 000 euros bruts par an. Lorsqu’il commence en tant qu’assistant comptable, il peut recevoir un salaire de départ de 20 000 euros par an.

Avec plus d’expérience, le titulaire d’un BTS Comptabilité peut gagner jusqu’à 45 000 euros par an en région parisienne et jusqu’à 35 000 euros en province. Pour un assistant comptable, le salaire annuel se situe entre 17 500 et 30 000 euros bruts.

Un auditeur titulaire d’un diplôme d’expertise comptable est bien mieux rémunéré. Titulaire d’un DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), le comptable peut recevoir 10 000 à 15 000 euros de plus qu’un titulaire de BTS, en fonction de la taille de l’entreprise.

Pour devenir auditeur et gagner un salaire mensuel d’environ 2 400 à 4 000 euros, il faut être titulaire d’un DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) ou d’un diplôme supérieur en comptabilité et gestion, notamment un DEC (Diplôme d’Expertise Comptable). Un DSCG correspond à un niveau Bac+5 et un DEC s’obtient après trois ans d’expérience en plus de cinq ans d’études théoriques.

Combien gagne un comptable selon son expérience ?

Un jeune diplômé peut commencer en tant que stagiaire comptable pour enrichir son expérience. Dans ce cas, il peut prétendre à un salaire brut allant jusqu’à 30 000 euros par an, ce qui est également le salaire annuel d’un comptable expérimenté.

Un titulaire du DCG avec dix ans d’expérience gagne entre 40 000 et 50 000 euros par an. Pour un auditeur, le salaire annuel brut est de 60 000 euros et peut parfois doubler.

En plus de sa rémunération, un auditeur reçoit une prime d’ancienneté déterminée sur la base d’une grille instaurée sur trois à douze ans d’ancienneté. Sur la base de la grille salariale 2019, le montant annuel de cette prime est le suivant :

  • 3 ans d’ancienneté : 328,92 euros
  • 6 ans d’ancienneté : 657,84 euros
  • 9 ans d’ancienneté : 986,76 euros
  • 12 ans d’ancienneté : 1 315,68 euros
  • 15 ans d’ancienneté : 1 644,60 euros

Quel est l’écart de rémunération entre un comptable en Île-de-France et en province?

En région parisienne, la profession de comptable et ses variantes sont mieux rémunérées que dans le reste du pays. Ce professionnel gagne en moyenne 17,95 euros de l’heure ou 35 000 euros par an. Un débutant commence avec 28 000 euros bruts par an et un comptable expérimenté titulaire d’un BTS peut percevoir jusqu’à 45 000 euros de salaire annuel brut.

La moyenne nationale est inférieure de 13 % au salaire moyen dans la région parisienne. Un comptable expérimenté en province gagne entre 25 000 et 35 000 euros bruts par an.

Il y a donc un écart de salaire d’environ 10 000 euros entre les comptables des autres régions de France et ceux de Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise.

Dans ces départements, un auditeur travaillant dans une entreprise peut percevoir jusqu’à 120 000 euros par an. Les entreprises paient aussi leurs directeurs financiers jusqu’à 90 000 euros par an.

Quel est le salaire d’un comptable selon le secteur d’activité ?

Le domaine d’activité influence principalement les variations salariales des comptables. Un auditeur est généralement mieux rémunéré qu’un comptable. Cependant, il existe également des gestionnaires financiers dans le secteur public dont le salaire dépend du secteur employeur. Voici un aperçu des salaires par secteur:

  • Comptable bancaire : entre 1 917 et 4 167 euros bruts par mois
  • Comptable en banque et assurance : entre 2 333 et 3 750 euros bruts par mois
  • Comptable en entreprise : entre 3 333 et 5 417 euros bruts par mois
  • Comptable dans un fonds d’investissement : entre 2 083 et 3 500 euros bruts par mois
  • Commissaire aux comptes d’une entreprise : entre 3 333 et 7 500 euros bruts par mois
  • Commissaire aux comptes d’une entreprise de grande taille : entre 3 750 et 10 000 euros bruts par mois

Sur quels critères une entreprise se base-t-elle pour établir la grille salariale d’un comptable ?

Une entreprise tient compte du niveau de diplôme du comptable pour déterminer sa rémunération. L’expérience et la maîtrise des outils comptables permettent également d’obtenir un salaire plus élevé.

Avant de soumettre sa candidature pour un poste de comptable, il est utile de connaître la taille de l’entreprise pour avoir une idée du niveau de salaire proposé. Un candidat compétent peut bien sûr négocier son salaire lors de l’entretien d’embauche, mais la rémunération tend à être plus élevée dans les grandes entreprises.

En France, il existe également un léger écart de salaire entre les hommes et les femmes. Un comptable masculin perçoit un salaire brut légèrement supérieur à celui d’une comptable féminine. La différence se situe entre 1 000 et 3 000 euros par an, mais de nombreuses entreprises œuvrent actuellement pour remédier à cette inégalité salariale.

La rémunération liée à la profession de comptable et sa pluralité

À propos du salaire d’un auditeur

Concernant le salaire des auditeurs, un auditeur gagne en moyenne un salaire brut de 7 231 euros par mois. Il peut travailler en tant que salarié et, selon ses qualifications, toucher entre 2 500 et 7 300 euros bruts par mois ou être indépendant via son propre cabinet d’audit en ligne. Dans ce second cas, le revenu mensuel est d’environ 5 000 euros.

Il existe une convention collective des auditeurs et commissaires aux comptes, connue sous le nom de Convention 3020, qui définit la profession depuis 1974.

Cette convention collective énonce les conditions de travail et le salaire minimum requis par le métier, en fonction de 5 niveaux de classification et de plusieurs critères. Elle sert de référence pour que chaque entreprise puisse fixer son échelle salariale chaque année.

À propos du salaire des autres comptables

La profession de comptable est également rémunérée différemment :

  • Comptable adjoint ou stagiaire comptable : entre 1 833 et 2 500 euros bruts par mois
  • Chef comptable ou responsable comptable : entre 3 167 et 6 667 euros bruts par mois
  • Employé comptable : entre 2 417 et 3 833 euros bruts par mois
  • Comptable : entre 2 333 et 4 167 euros bruts par mois
  • Responsable comptable d’une PME : entre 3 750 et 6 250 euros bruts par mois

Le salaire d’un auditeur peut varier entre 1 800 et 6 000 euros par mois

Combien gagne un auditeur en ligne ?

Un auditeur en ligne propose des tarifs compétitifs pour ses services, allant de 15 à 30 % moins chers que ceux pratiqués en cabinet. Il offre à ses clients des services et des outils comptables modernes et de haute qualité.

Il dispense des conseils à ses clients et propose souvent une consultation gratuite. La clientèle d’un auditeur en ligne est diversifiée, comprenant principalement des entrepreneurs, des indépendants, des prestataires de services, et des professionnels de la santé.

Grâce à cette approche, l’auditeur en ligne parvient à obtenir plusieurs centaines de clients par an, générant ainsi un revenu annuel d’environ 100 000 euros.

Un cabinet d’audit en ligne employant plusieurs directeurs financiers peut fidéliser jusqu’à 3 000 clients par an et rémunérer ses collaborateurs à des taux plus élevés. Les comptables travaillant dans une entreprise conventionnelle peuvent toucher entre 80 000 et 120 000 euros par an.

En résumé, un comptable est bien rémunéré en France. La grille salariale de cette profession montre une tendance à la hausse année après année. Un comptable débutant perçoit une rémunération similaire à celle d’un assistant comptable, tandis qu’un auditeur bénéficie toujours d’une rémunération plus élevée. En tenant compte de plusieurs critères, le type de comptable le mieux rémunéré est celui qui est titulaire du DEC et qui a plusieurs années d’expérience, travaillant dans une entreprise située en région parisienne.

Rémunération et évolution professionnelle dans les métiers de la comptabilité

Alors que le secteur de la comptabilité est en constante évolution, il est fondamental pour les professionnels du domaine de rester informés des tendances actuelles en matière de rémunération et d’avancement professionnel. Une récente étude de rémunération des métiers de la comptabilité souligne l’importance de la formation continue et de la certification pour accéder à des postes mieux rémunérés. En effet, les données montrent que les comptables qui investissent dans leur développement professionnel peuvent prétendre à des augmentations significatives de salaire, surtout dans les régions à forte demande comme l’Île-de-France.

Perspectives de carrière pour les comptables qualifiés

L’ascension professionnelle dans la comptabilité ne se limite pas à l’acquisition de compétences techniques. Le leadership et la capacité à gérer des équipes sont également valorisés, ouvrant la porte à des postes de direction tels que chef comptable ou directeur financier. De plus en plus conscientes du rôle stratégique de la comptabilité dans la gestion et la planification financière, les entreprises recherchent des personnes capables de contribuer à la croissance économique tout en respectant les normes en vigueur. Ces postes à responsabilité offrent non seulement une meilleure rémunération, mais aussi des opportunités de développer une vision stratégique pour l’entreprise, affirmant ainsi le rôle prépondérant de la comptabilité dans le succès organisationnel.