Les coulisses de la fabrication des couches Pampers

749

La fabrication des couches Pampers est un processus complexe qui implique l’utilisation de matériaux de qualité supérieure. Les couches sont fabriquées à partir de polypropylène, de polyéthylène et de pulpe de bois. La première étape de la production implique la découpe des matériaux en différentes tailles et formes, suivie d’une étape de collage qui permet de former la couche. Les couches sont ensuite testées rigoureusement pour garantir leur qualité et leur absorption. Des tests de résistance, de fuite, d’absorption et de confort sont effectués. Pampers s’engage à réduire leur impact environnemental en utilisant moins de matières premières et en recyclant les déchets de production.

Pampers : quels matériaux dans leurs couches

Les matériaux utilisés pour la fabrication des couches Pampers sont soigneusement sélectionnés et vérifiés avant d’être utilisés dans le processus de production. Les matières premières sont examinées avec une grande attention aux détails afin de garantir leur qualité irréprochable. Le polypropylène, par exemple, est un matériau très résistant qui aide à maintenir l’humidité à l’intérieur de la couche tout en évitant les fuites. Le polyéthylène, quant à lui, est ce qui donne sa douceur et son confort à la couche.

A lire en complément : HR4You Auchan : Un Nouveau Paradigme des Ressources Humaines

La pulpe de bois fait aussi partie des matériaux choisis pour fabriquer les couches Pampers. Cette matière première naturelle possède une excellente capacité d’absorption et permet ainsi aux couches d’éviter les fuites pendant plusieurs heures consécutives.

Le choix minutieux des matières premières n’est pas seulement important pour assurer le confort du bébé ; cela contribue considérablement au respect de l’environnement grâce à une utilisation optimale des ressources naturelles disponibles. Effectivement, ces matériaux ont été sélectionnés parce qu’ils sont biodégradables ou recyclables.

A lire en complément : Le préparateur de commande : ce qu’il faut savoir !

La qualité exceptionnelle des couches Pampers ne peut être atteinte sans une attention particulière portée à chaque étape du processus.

Comment sont produites les couches Pampers

Une fois les matières premières soigneusement sélectionnées, elles sont acheminées vers la salle de production où commence le processus de fabrication. La première étape consiste à mélanger les différents matériaux pour former une pâte qui sera ensuite transformée en fibres lors d’un processus de séchage.

Les fibres obtenues sont alors disposées sur une feuille longue et continue formant ainsi ce qu’on appelle une ‘bande’. Chaque bande est ensuite découpée dans le sens de la largeur afin d’obtenir des couches individuelles. Des machines automatisées gèrent cette étape avec précision et rapidité.

Après avoir été découpés, les éléments constituant chaque couche Pampers passent par l’étape du rembourrage avant leur assemblage final. Les coussins absorbants se composent notamment d’une combinaison unique entre un gel ultra-absorbant et des micro-perles capables d’emprisonner l’humidité pendant plusieurs heures.

Vient ensuite l’étape cruciale du scellage où tous les éléments sont assemblés pour créer la couche finale. Le tout est maintenu ensemble grâce à des adhésifs spéciaux placés aux endroits stratégiques, tels que les côtés ou encore au niveau de la taille, pour garantir un ajustement parfait adapté aux différentes morphologies des bébés.

La dernière étape consiste à emballer chaque couche individuellement avant leur insertion dans de plus grands paquets prêts à être expédiés vers différents points de vente partout dans le monde. Et voilà comment naissent les couches Pampers, fruit d’un processus de production exigeant pour garantir le confort optimal des bébés tout en respectant la nature.

Qualité des couches Pampers : des tests stricts

Mais au-delà de ce processus minutieux, le secret de la qualité des couches Pampers réside aussi dans les tests rigoureux menés à chaque étape du processus de fabrication. Effectivement, pour garantir un niveau d’absorption optimal ainsi qu’une grande douceur et une parfaite tenue en place des couches, ces dernières sont soumises à toute une série d’épreuves.

Au stade initial, des tests sur les matières premières sont effectués afin de s’assurer qu’elles répondent aux normes strictes édictées par la marque. Des analyses chimiques sont notamment réalisées pour vérifier que les fibres utilisées ne contiennent pas de substances nocives pouvant irriter la peau fragile des bébés.

Une fois produites, les couches subissent ensuite toute une batterie de tests destinée à garantir leur résistance et leur permettre de rester bien en place lorsqu’un enfant bouge ou gigote durant son sommeil. Des machines spéciales simulent ainsi différents mouvements qui reproduisent ceux effectués par un bébé au cours d’une nuit typique afin d’évaluer la capacité des couches à absorber l’humidité tout en restant fermement fixées sur le corps du petit bout.

Avant leur commercialisation, chaque lot est testé selon plusieurs critères tels que l’absorption maximale ou encore leur résistance aux fuites tout en maintenant un maximum de confort pour assurer que seuls les meilleurs produits arrivent sur le marché.

Grâce à cette combinaison entre un processus méticuleux et divers tests qualitatifs, Pampers garantit à chaque parent la qualité optimale de ses couches pour leur permettre d’assurer le bien-être et le confort de leurs tout-petits.

Pampers s’engage pour l’environnement avec ses couches

Mais Pampers ne s’arrête pas là. La marque a aussi à cœur de respecter l’environnement et de réduire son impact sur la planète. Elle met donc en place divers engagements écologiques pour garantir la durabilité de ses couches.

Le premier d’entre eux est l’utilisation de matières premières responsables. Toutes les fibres utilisées proviennent de sources renouvelables et durables, comme le bois issu de forêts gérées durablement ou encore des matières biologiques telles que le coton bio.

Pampers travaille continuellement pour améliorer l’efficacité énergétique au sein des usines où sont fabriqués les produits. Effectivement, depuis 2010, la marque a diminué sa consommation d’eau lors du processus de production grâce à un système innovant qui permet une optimisation directement intégrée dans le processus industriel. De même, elle a aussi diminué considérablement son empreinte carbone par unité produite en ayant recours au transport multimodal (fret maritime et ferroviaire) qui permet d’éviter une partie importante des émissions générées par les transports routiers.

De plus, Pampers encourage ses clients à adopter un comportement responsable en matière d’environnement. Pour cela, elle organise régulièrement des collectes afin que ces derniers puissent apporter leur contribution aux nombreuses associations qu’elle soutient dans ce domaine.

Cet engagement écologique n’est pas anodin puisque, selon un rapport publié par WWF France en 2019, notre pays comptabilise 4,7 milliards de couches jetables vendues chaque année à travers le pays. S’il est vrai que la marque ne peut agir seule sur l’ensemble du secteur, elle a toutefois choisi d’être un acteur responsable et précurseur en matière d’environnement.

Pampers s’efforce de concilier performance technique, protection douce et respect environnemental pour les plus petits dès leur naissance. Les nombreuses initiatives mises en place par la marque dans ce sens permettent de répondre aux besoins des bébés tout en garantissant une prise en compte globale des impacts sociaux, économiques et environnementaux.