La pandémie mondiale affecte-t-elle le monde des affaires ?

1115

Le coronavirus est une pandémie qui était au départ associé à la chine en début 2020. Mais très rapidement, elle s’est propagée dans le monde. Pour limiter les dégâts, de nombreuses mesures ont été mises en place, ce qui affecte le monde des affaires. Découvrez l’impact de la pandémie sur le monde des affaires.

Le coronavirus impacte négativement la situation financière des entreprises en France

La majorité des entreprises en France ont connu une énorme chute de leur chiffre d’affaires. Certaines de ces entreprises ont dû licencier des employer pour réduire leurs charges. D’autres ont eu recours aux emprunts pour remettre sur pied leur entreprise. Toutefois, ils ont suffisamment bénéficié de l’aide public. Il faut aussi noter que grâce à une estimation faite, la part des entreprises illicites s’est élevée de 8,4 points en 2020 comparativement aux années sans crise.

A voir aussi : La clé du succès : cultiver une culture d'entreprise forte et motivante

De plus, la part des entreprises insolvables serait normalement de 8,3 points. Mais grâce au soutien public, l’augmentation fut de 3,0 points. Il n’y a pas eu de discrimination par rapport à la productivité des entreprises avant d’obtenir le soutien ce qui leur a permis de moins ressentir l’impact du coronavirus.

Impacte sur le chômage et le sous-emploi dans le monde

Dans les pays fortement touchés par le coronavirus, l’OIT a affirmé une augmentation significative du taux de chômage et de sous-emploi. Selon leur estimation, il est noté une augmentation du chômage de 53 millions pour le cas optimiste et de 24,7 millions pour le cas pessimiste. Cela représente en moyenne une hausse de 13 millions.

A voir aussi : Les défis de la transition écologique pour les entreprises

Augmentation de l’emploi informelle

Au cours de la crise, les emplois indépendants ont également été touchés par la crise. La population faite donc au recours au secteur de l’informelle pour survivre. Étant donné que la circulation des biens et des personnes a été restreinte, la population s’est tournée vers des sources de revenus informelles pour ralentir les effets de la crise. Les limites sur la circulation des personnes ont également occasionné le ralentissement dans les industries manufacturières et dans les services.

En chine par exemple, la valeur ajoutée des entreprises industrielles ont connu une chute importante de 13,5 % seulement dans les deux premiers mois de l’année 2020. Une autre conséquence de ce problème est la perturbation des chaines d’approvisionnements dans plusieurs états.

Impacte sur d’autres secteurs d’activités

Hormis le secteur du travail, la covid 19 a également eu un impact négatif sur les secteurs du tourisme, des voyages et des commerces. En France, la fréquentation touristique connait une baisse allant jusqu’à 1/4c comparativement à l’année2019. Les frontières de plusieurs pays étant bloquées, ces activités ont été fragilisées. Cette baisse a persisté jusqu’à la fin de l’année 2020. Ce n’est qu’après l’ouverture de certaines frontières que ces activités reprennent peu à peu.

Changement de l’organisation de travail dans le monde des affaires

En 2020 et en 2021, les salariés, chefs d’entreprises et collaborateurs ont réorganisé leur façon de travailler. Ils sont à présent nombreux à fonctionner en télétravail pour des réunions d’affaires. La durée du travail est également partie à la baisse. Cependant, il y a eu la création des nouvelles entreprises pour les ventes en ligne, les services de livraison à domicile. La consommation de l’énergie augmente aussi à cause du confinement et le secteur de la sécurité privé se développe.

Les mesures de soutien gouvernementales pour aider les entreprises à surmonter la crise

Face à la gravité de la situation, les gouvernements du monde entier ont mis en place des mesures pour aider les entreprises qui souffrent de l’impact économique de la pandémie. En France, par exemple, le gouvernement a mis en place une série d’aides financières et fiscales pour soutenir les entreprises touchées. Il s’agit notamment du report ou de l’exonération des charges sociales et fiscales ainsi que de l’octroi d’un prêt garanti par l’État.

Aux États-Unis aussi, le gouvernement fédéral a adopté un plan d’aide historique destiné à maintenir les emplois dans le pays. Le paquet d’aide comprend différentes mesures telles que des subventions salariales pour aider les employeurs à continuer à payer leurs travailleurs malgré une baisse significative de leur activité.

D’autres pays tels que l’Allemagne ont aussi pris des mesures similaires pour protéger leur économie et préserver les emplois dans le secteur privé. Les dirigeants politiques conviennent qu’il est crucial d’intervenir rapidement afin de limiter autant que possible les effets dévastateurs sur la vie économique nationale.

Dans certains cas cependant, ces aides n’ont pas été suffisantes surtout lorsque cela concerne certains types d’entreprises qui ne rentrent pas forcément dans un cadre précis ou insuffisamment bien connu. Mais globalement, ces aides ont permis aux entreprises impactées, au moins temporairement, par cette crise sanitaire sans précédent, de survivre au mieux. Nous pouvons dire que quoiqu’il arrive, l’union fait toujours force face aux aléas fragilisants qui peuvent surgir.

L’importance de l’adaptabilité et de la résilience dans le monde des affaires pendant la pandémie

En plus des aides gouvernementales, les entreprises ont dû s’adapter rapidement à cette nouvelle réalité pour rester compétitives et survivre dans un monde en pleine mutation. L’adaptabilité est devenue l’un des mots-clés dans le monde des affaires pendant la pandémie.

De nombreuses entreprises ont mis en place une série de changements pour répondre aux défis posés par la situation actuelle. Parmi ces changements, on peut citer la mise en place du télétravail, une pratique qui a pris son envol depuis le début de la crise sanitaire.

Le télétravail permet aux employés de travailler efficacement depuis leur domicile tout en évitant les risques liés au contact physique avec leurs collègues et clients. Cela a permis à certaines entreprises non seulement d’éviter des fermetures mais aussi d’accroître leur productivité grâce à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

La résilience est aussi indispensable pour faire face aux perturbations économiques causées par cette pandémie mondiale. Les entreprises doivent être capables de se réinventer constamment afin de garantir leur survie sur le long terme.

C’est pourquoi, la pensée anticipatoire prévaut actuellement dans notre environnement économique volatile. Les dirigeants doivent prendre des décisions rapides et informées, basées sur les données disponibles, afin d’anticiper toute crise future, car nul ne sait ce que demain nous réserve.

Si cette pandémie a eu un impact incontestable sur le monde des affaires, elle a aussi montré que les entreprises capables de s’adapter rapidement et de faire preuve de résilience seront celles qui réussiront à survivre face aux défis futurs. Les entreprises doivent ainsi continuer à s’adapter pour rester compétitives dans ce nouvel environnement en constante évolution.