Que couvre une assurance local professionnel concrètement ?

813
Que couvre une assurance local professionnel concrètement ?

Bien que l’assurance multirisque professionnelle (MRP) qui fait souvent référence à l’assurance local professionnel ne soit pas toujours obligatoire, on la recommande de plus en plus de nos jours. Il faut dire que les imprévus au bureau ne sont pas si rares et qu’il vaut mieux être couvert afin d’être en mesure de les surmonter. Mais que couvre ce type d’assurance au fait ?

Les dégâts des eaux et évènements climatiques

Commençons par les dommages qui ne sont pas liés à une intention de vous nuire, mais aux aléas de la nature. Avec le dérèglement climatique, les fortes pluies vont avoir tendance à augmenter dans les années à venir. C’est pourquoi si vous vous trouvez au rez-de-chaussée, nous vous recommandons d’être prudent. Les dégâts des eaux peuvent aussi être liés à une fuite d’un de vos robinets, ce qui pourrait aussi avoir des conséquences fâcheuses si vous n’êtes pas sur place pour intervenir rapidement.

A découvrir également : Les astuces pour optimiser l'espace sous son évier acheté chez Leroy Merlin

Il se trouve qu’aujourd’hui, on trouve des assurances local professionnel pas cher qui couvrent ce type de dégâts. Vous n’avez donc aucune excuse de ne pas y souscrire !

Les dégâts liés à un acte de malveillance (vandalisme, piratage…)

Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’assurance bureau et local professionnel peut vous couvrir en cas de piratage informatique. Car même si ce ne sont pas vos locaux qui sont directement impactés, votre activité professionnelle va en prendre un coup. Juridiquement parlant, on entre ainsi dans les clous de la MRP. Après tout, on peut très bien considérer cela comme un sinistre !

Lire également : Crédit Agricole nord Midi-Pyrénées : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Il en va de même pour les cas où des cambrioleurs se seraient introduits dans vos locaux afin de voler du matériel informatique. Nous pensons aussi aux actes de vandalisme (pavé d’un manifestant qui vient briser une de vos fenêtres). Dans ce dernier cas, votre assurance prend normalement en charge les réparations de la fenêtre.